fbpx

Il était une voix Greg Germain alias Will Smith

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, “il était une voix” rencontre un grand homme de théâtre, de cinéma et de télévision ; j’ai nommé Greg Germain, président de l’association du Festival OFF d’Avignon. Il est entre autres la voix française de l’acteur mythique Will Smith. Allez, c’est parti !

Il était une voix Greg Germain alias Will Smith

– Greg tu es la voix de Will Smith, dans la majorité de ses films : Hitch, Expert en séduction, Bad Boys et puis tu as démarré dans le Prince de Bel air.

– Je l’ai rencontré lorsqu’il était très jeune et que finalement moi aussi. Même si j’ai presque l’âge d’être son père. Et il y a eu une espèce d’osmose comme ça, qui s’est immédiatement fabriquée.

J’ai comme l’impression que l’histoire du grincheux commence à devenir un peu plus nette. Alors c’était toi sur la photo, le type au bouquet de fleurs ? Et je suis certain qu’elle ne l’a jamais reçu ce bouquet de fleurs.

– Et puis tu l’as démarré dans le Prince de Bel air.

– Il était absolument exceptionnel.

Et c’était probablement quelque part dans la région que tu viens de viser. Bon, écoute, ça suffit, il faut qu’on cause tous les deux. Je commence à en avoir un peu marre de toi, tu comprends ? Tu n’arrêtes pas d’embêter ma cousine Ashley, mais je vais être franc avec toi, je vais finir par me fâcher.
Ouhhhh, j’en tremble dans mes petites chaussettes.
Elle est marrante ! Bon, écoute, tu sais quoi et c’est vraiment contre tout ce en quoi je crois, mais tu ne me laisses pas le choix.

– A chaque fois que Will vient à Paris, je le rencontre.

– Ah, parce que tu rencontres Will Smith ?

– Oui oui bien entendu, la première fois, il a été quand même assez surpris, puisqu’il m’a dit : Eh, you look like my daddy ! Et j’ai dit ouais, mais j’ai ta voix. Et alors, il m’a dit, mais mon père et moi, nous avons la même voix aussi.

Une seule et unique chance de faire la différence entre : “ils s’aimèrent jusqu’à la fin des temps” ou alors ” c’est juste un mec avec qui j’ai été en boîte une fois”.

– Et j’ai rencontré son jeune fils qui fait aussi du cinéma, que j’ai vu d’ailleurs dernièrement dans un film qui s’appelle Karaté Kid et je me suis dit : ces gens ont du talent.

– Tu as une carrière fabuleuse Greg, on peut t’entendre dans Police Academy. Tu doubles Michael Winslow.

Bonsoir chers amis ! Félicitations pour cet autre bonne journée, dormez bien !

– Randy Brooks, dans Reservoir Dogs. Paul Calderon, dans Pulp Fiction.

Ohhh Vincent Vega, notre représentant à Amsterdam. Jules Winnfield, notre représentant en England. Entrez les gars, entrez ! Oh la la ! Putain ! D’où vous sortez ces fringues ?

– J’ai une voix qui va du registre le plus adolescent comme celle-là maintenant, par exemple, à la voix la plus grave de Danny Glover dans le Président des Etats Unis.

Mes Chers Compatriotes, c’est aujourd’hui la dernière fois que je m’adresse à vous. Comme vous le savez, une catastrophe a frappé la Nation, ainsi que toute la planète. J’aimerais tant être en mesure de vous dire que nous allons éviter cette dévastation, ce n’est pas le cas.

– Tu as une carrière très hétéroclite. Tu es président de l’association du Festival OFF à Avignon ;

– Le festival OFF, c’est le plus grand théâtre du monde, le plus grand rassemblement culturel de notre Nation et je pense du monde véritablement parce que c’est là que se réunissent près de 950 compagnies qui jouent 1143 spectacles par jour.

– Tu es comédien, mais tu es aussi directeur du théâtre de la Chapelle du verbe incarné, c’est un très joli nom.

– Que je n’ai pas choisi ! Que j’ai trouvé comme cadeau. Cette chapelle est à Avignon, c’est l’ordre du verbe « incarner » qui a vu le jour en 1485 avec Jeanne Chézard de Mattel, et donc depuis la révolution, cette chapelle était abandonné et grâce à la municipalité d’Avignon, je l’ai transformé en théâtre qui travaille pendant le festival OFF d’Avignon.

– Tu as été très popularisé par ton rôle, Alpha, dans la série de Bernard Kouchner : Médecins de nuit. Tu as travaillé au cinéma avec des réalisateurs comme Michel Deville, Eric Lartigau, Claude Chabrol, Olivier Baroux dernièrement.

On dit une quinte flush !
Une quinte flunch ? C’est quoi ça ?
Ils ont triché.
Mais qu’est-ce que tu racontes ? Je suis un pro, j’ai un œil d’aigle.
Non mais tu devrais lui coller des lentilles à ton aigle. Les cartes sont biseautées.

– Et puis sur France ô, tu animes une mensuelle qui s’appelle Multi-scénique.

– C’est une mensuelle sur le théâtre, depuis cinq ans maintenant. Dans mes activités professionnelles, j’ai voulu mettre en place des films sur le thème des captations de théâtre et j’ai évidemment travaillé, d’abord pour RFO, à qui je fournissais un certain nombre de pièces qui étaient produites directement de mon théâtre d’Avignon. Et puis ensuite nous avons été un petit peu plus loin, puisque aujourd’hui, je fournis à peu près 10 pièces, ce qui a permis que je devienne réalisateur de Captation de théâtre aussi.

– Alors, Greg, il est temps pour nous de passer à l’impro libre !

Seigneur, si l’amour de ces îles doit être mon lot, loin de la corruption, mon âme s’envole car ils avaient commencé à me corrompre l’âme tous ces Syriens, Negros, Français, Créoles, alors je me fais un dernier plongeon dans la mer et en route. Car je connais mes îles de Nassau aux Bahamas, de Guadeloupe en Martinique, de Sainte-Lucie à Grenade. Matelots aux yeux rouille et au crâne rouille, on me surnomme Chabin, le surnom créole de tous les nègres rouges. Je ne suis qu’un nègre rouge qui aime la mer. En moi, j’ai du Hollandais, du Français, du nègre, de l’Anglais et soit je ne suis personne, soit, je suis une Nation.

– Merci Greg !

– Merci à toi de m’avoir fait venir jusqu’à vous.

 

Laissez votre réponse

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.