Home » Pourquoi vouloir être chuchoteur ?

Pourquoi vouloir être chuchoteur ?

Boire un coup entre copains

Boire un coup entre copains


 

J’ai toujours été attiré par les animaux et la nature en général.

J’ai donc naturellement été attiré vers l’équitation.

Mais l’idée que j’en avais, cette complicité de l’homme avec l’animal compagnon, Zorro et Tornado, Lucky Luke et Jolly Jumper, était totalement différente des rapports mécaniques et frustrants de l’équitation de club, où le dialogue entre l’homme et le cheval n’a pas sa place.

J’en suis arrivé à un point où, en l’absence de solution, il ne me restait plus qu’à renoncer.

Eclat court après moi !

Eclat court après moi !

C’est alors que je suis tombé sur le livre de Nicholas Evans « L‘homme qui murmurait à l’oreille des chevaux », puis sur le véritable livre autobiographique de l’inspirateur de ce livre; Monty Roberts. 

Ce fut alors une révélation, un coup de foudre.

Ici se trouvait la clé du cœur des chevaux, la baguette magique qui fait communier l’humain avec la nature, l’homme et l’animal, le cavalier et le cheval en harmonie, capables de se comprendre enfin !

Entre ces concepts écrits et la pratique, il m’a fallut suivre un chemin semé d’embûches. Les informations que j’avais alors étaient beaucoup trop succinctes, et de nombreux échecs m’ont faits souffrir. Mais je sentais que j’allais dans la bonne direction.

A l’époque, toutes les documentations et les services d’aujourd’hui n’existaient pas, et j’ai du payer une fortune les livres et vidéos d’importation.

Le tri n’était pas fait non plus. De nombreux opportunistes obscurs profitaient de l’ignorance générale pour prêcher un savoir faire superficiel et mal structuré.

Au fil des années, au fil des expériences, les chevaux m’ont appris, avec l’aide des maîtres, leur psychologie et leur langage.

Aujourd’hui cette relation qui existe entre un cheval et moi est plus forte que tout. J’aime galoper, j’aime sauter, dévaler les pentes et les sous-bois, mais l’émotion que je ressens quand un cheval me dit « allez, je te fais confiance, dis moi ce que tu veux et je te suivrai » est vraiment plus forte que je ne saurais le décrire.

Au delà de tout critère financier ou professionnel, c’est vraiment cela que j’aime partager. C’est ma vocation et ma mission.

Si à mon petit niveau je peux faire communiquer les gens et les animaux, l’homme et la nature, sans violence ni contrainte mécanique, alors ça a un sens.

La rééducation de Manolo. Apprendre à ne pas avoir peur, à galoper tranquillement.

La rééducation de Manolo. Apprendre à ne pas fuir, à galoper tranquillement.

A un moment de mon apprentissage, j’ai rencontré un cheval du nom de Manolo. Un homme formidable l’avait sauvé de justesse de l’abattoir et ce cheval était gravement traumatisé.

Je me souviens de ma première rencontre. Il était en stabulation avec deux autres chevaux, et quand je suis entré, il s’est plaqué contre le mur du fond, comme pour essayer de passer au travers. Il poussait constamment des ronflements de panique et semblait prêt à exploser.

J’ai senti une immense émotion m’envahir. Je me suis soudain senti investi d’un but et d’une responsabilité par rapport à cet animal. Tout ce que j’avais appris alors trouvait son sens et son objet : sauver Manolo, apprendre à lui parler pour le guérir !

A ce jour, ça a été mon plus grand challenge, le plus beau et le plus émouvant aussi. Je ne compte plus les moments d’immense bonheur que notre relation m’a procurés.

C’est une trop belle histoire pour que je garde cela pour moi seul. C’est pourquoi je veux faire connaître cet art de la communication au plus grand nombre, non pas pour obtenir tel ou tel résultat équestre, ou pour son application à la résolution de problèmes, mais avant tout parce que c’est le chemin qui mène vers les plus grandes émotions. Bien plus fortes et plus intenses que vous ne pouvez vous les imaginer, si vous n’êtes pas encore initiés.

Stéphane Meer

Manolo

Mon ami Manolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>