Méditation et Hypnose de Création

Ils pratiquent la méditation:

Lynch+Eastwood+Scorcese+Lucas

David Lynch, Clint Eatwood, Martin Scorsese, George Lucas.

Beatles

Paul Mc Cartney

Acteur

Hugh Jackman

Katty Perry

Katty Perry

Et aussi beaucoup d’autres: Cameron Diaz, Jennifer Aniston, Nicole Kidman, Jim Carrey, Moby, Gwyneth Paltrow, Steve Jobs, Liv Tyler, Sheryl Crow…


Qu’est-ce que la méditation et l’hypnose de création ?

L’état de méditation renforce la faculté de concentration et de volonté. (recherche de l’université de Stanford, Kelly Mc Gonigal)

Pour créer, pour avoir de l’inspiration et de l’imagination, la concentration est essentielle.
Méditer a donc un effet positif sur la créativité.

L’état hypnotique permet de libérer et d’encourager l’imagination.
Un peu à la façon d’un rêve éveillé, l’hypnose décuple la faculté de visualiser, d’entendre, des musiques, des images, des personnages, des histoires…

Quel bienfait peut-on en tirer ?

Ce rendez-vous permet de se détacher du quotidien, de mettre ses préoccupations en pause en voyageant dans son monde intérieur imaginaire.

On développe la faculté de prendre du recul, de se concentrer, avec un impact positif sur la volonté.

Le compositeur, le scénariste, le graphiste, développeront leur inspiration et leur originalité.

Une expérience collective

Cette activité gagne à être pratiquée en groupe.

L’effet collectif augmente l’efficacité.

Le créneau proposé est le samedi matin de 10h30 à 12h.

La séance est à 20 euros par personne.


Wolverine

Hugh Jackman
Connu internationalement depuis son interprétation, entre autres, de Wolverine dans la série des films X-men.

« Je pratique la Méditation depuis l’âge de 20 ans ! Je m’assieds vingt minutes, je ferme les yeux et je « débranche » tout. C’est pratique, économique et très efficace. Cela ne nécessite surtout aucune infrastructure, ni déplacement dans une salle de sport. Aucune empreinte carbone, quoi !… »

« La Méditation est la recherche du silence intérieur. C’est comme un repos suprême. C’est bien mieux que le plus profond sommeil que vous pouvez expérimenter. C’est un apaisement de l’esprit. Elle affine chaque chose, tout particulièrement l’appréciation de ce qui nous entoure. Chaque instant est une nouvelle vie.… »


Interview sur l’hypnotherapie du Professeur Marcel Chatel, neuropsychiatre :

Comment définiriez-vous l’hypnose ? Est-elle différente de la pratique imaginée par le grand public ?

Professeur Marcel Chatel, neuropsychiatre : L’hypnose est un état fonctionnel cérébral qu’il est classique de qualifier « d’Etat Modifié de Conscience ». La définition de l’hypnose n’est jamais complète car les états hypnotiques sont variables suivant le contexte : consultation, salle de soins d’urgence, hospitalisation, hypnoanalgésie, hypnothérapie. Etre totalement concentré et absorbé dans un film au cinéma, absorbé dans un jeu vidéo, conduire sans y penser sont des expériences de vie courante où le fonctionnement cérébral est de type hypnotique, et de tels états apparaissent dans de nombreuses circonstances de la vie où l’attention se focalise sur un objet, une action et où tout le reste de l’environnement échappe à la perception consciente. Le temps se dissout.

En quoi consiste l’hypnose ?

Pr Marcel Chatel : L’hypnose est tout sauf un sommeil, la personne entend et peut répondre aux questions. Elle reste totalement autonome de ses actes, mais cet état modifié permet à la personne guidée par le thérapeute de trouver en elle-même les ressources personnelles qui lui permettront de résoudre le problème justifiant sa demande d’aide. La plupart des patients se rappellent de ce qui a été dit et suggéré. L’hypnothérapie depuis Milton Erickson, et toutes les psychothérapies qui en ont dérivé se fondent sur la richesse des ressources de la personne et la capacité qu’elle a de les mettre en œuvre pour résoudre son problème. En hypnothérapie, il n’y a pas de recherche du pourquoi, il y a mal-être, souffrance, symptôme, mais du « comment » activer les ressources permettant de les faire disparaître. Le talent du thérapeute est dans ce « comment ».

Comment se déroule une séance d’hypnose ?

Pr Marcel Chatel : La session qui dure de 30 à 60 minutes en hypnothérapie, (plus brève ou plus prolongée en hypnoanalgésie, suivant le type d’acte pratiqué et les circonstances) comporte – une fois posés le diagnostic, la confirmation de l’indication psychothérapeutique, l’objectif à atteindre -, une phase d’induction de l’état d’hypnose, souvent de type conversationnel suivi d’une phase d’intervention thérapeutique. Il n’y a bien entendu strictement aucune place à une induction autoritaire comme dans l’hypnose de spectacle qui relève d’un tout autre processus relationnel.


jobs
Steve Jobs, (San Francisco, 24 février 1955 – Palo Alto, 5 octobre 2011).

Créateur d’APPLE et aussi du studio PIXAR et de la société NEXT.
Entrepreneur et inventeur américain, souvent qualifié de visionnaire1, et une figure majeure de l’électronique grand public, notamment pionnier de l’avènement de l’ordinateur personnel, du baladeur numérique, du smartphone et de la tablette tactile.

« En vous asseyant et en observant, vous verrez comme votre esprit est agité.
Si vous essayez de le calmer, cela ne fait qu’empirer les choses mais avec le temps, tout se calme et vous devenez plus réceptif et votre intuition s’éveille.
Vous commencez à voir les choses plus clairement et vous vivez davantage dans le présent. »


La méditation, par Stéphane Meer

La méditation est un mot trompeur.
Un meilleur terme serait « détachement ».
L’objectif de la méditation est de prendre du recul par rapport à nos pensées.

1/ Nos pensées ne sont pas la réalité.

Nous percevons le réel à travers nos sens, nos émotions, notre état.
Il suffit de comparer les réactions des individus lors d’un évènement pour se rendre compte que nous ne vivons pas la même réalité.

Les pensées ne sont que des pensées.

2/ Nous produisons des milliers de pensées par jour.

C’est un phénomène normal.
Des idées, des émotions, vont et viennent en permanence.
Tout va bien tant que le mouvement est continu.
Cependant, parfois, nous restons bloqué sur une émotion, une pensée.
On emploie le terme technique de « rumination », la pensée qui submerge et peut devenir obsessionnelle.

Notre état est comme figé, et cela génère de l’anxiété, du stress et dans le cas extrême, de la dépression.

 

Que fait la méditation ?

La méditation entraine à se mettre en position d’observateur, ce qu’en Asie on appelle le Moi-Observateur.

Cela consiste à regarder, avec détachement et bienveillance, la façon dont nous produisons et gérons nos pensées et nos émotions.

Pour cela, il suffit de se concentrer sur une action.

Celle qui est massivement utilisée est la respiration, car elle a une fonction relaxante.
Mais ce n’est PAS la seule possibilité.
Vous pouvez être en train de marcher, et vous concentrer sur la marche, ou toute autre activité.

Bientôt des pensées étrangères vont survenir. C’est le processus normal.

Alors, vous allez observer ce phénomène avec un recul bienveillant, en observateur extérieur, puis revenir tranquillement à votre action principale, en laissant les pensées repartir toutes seules.

Souvenez-vous que nous avons tendance à confondre, à fusionner, les pensées et la réalité.
La méditation permet de prendre du recul et de rétablir un meilleur équilibre.

Toutes les pensées et toutes les émotions sont utiles.
Le but est que toutes les parties soient équilibrées et actives au bon moment.

Exemple: Lorsque je traverse une rue dangereuse, j’ai peur de mourir renversé par une voiture.
Cette pensée est indispensable pour survivre. Elle me permet de faire attention au danger.

Si je me réveille au milieu de la nuit, en panique dans mon lit, parce que j’ai peur de me faire écraser, alors il s’agit d’une partie excessive et au timing inapproprié.

Une partie excessive tyrannise et étouffe toutes les autres.

Dans mon exemple, la partie peur étouffe la partie qui demande le repos.

La méditation, le détachement, permet de prendre conscience du pouvoir excessif de certaines pensées et émotions.
Alors on peut rétablir un bon équilibre et vivre une vie plus facile et plus performante.


 

Hypnose, par Stéphane Meer

L’hypnose est un état naturel entre veille et sommeil.

Il existe deux branches de l’hypnose: l’hypnose de spectacle et l’hypnose thérapeutique.

L’hypnose de spectacle peut faire peur car elle ne respecte pas toujours la dignité de l’individu et donne l’impression de manipuler quelqu’un contre sa volonté.

L’hypnose thérapeutique ne va jamais contre la volonté de la personne.

Exemple: Si vous voulez arrêter de fumer, mais que vous n’y arrivez pas parce que c’est « plus fort que vous ».
Dans ce cas, l’hypnose réussira à vous sevrer très rapidement.

Par contre, si vous êtes alcoolique et que vous essayez l’hypnose, mais que vous ne concevez pas de vivre sans « boire un coup de temps en temps », alors les chances de succès sont faibles, car vous n’avez pas réellement envie d’arrêter.
L’hypnose n’ira pas contre votre volonté ; ici à votre désavantage.

Le principe est que dans cet état hypnotique, vous êtes plus perceptible au suggestions, (à condition quelles aillent dans un sens qui vous convient).
L’hypnotiseur peut donc vous aider à accéder à vos ressources et à vos capacités d’apprentissage.

L’hypnose de création

L’hypnose de création est une utilisation particulière.

On accède aux ressources de l’individu et on les amplifie.

L’imagination est souvent bridée par la vigilance du quotidien.

C’est pour cela que les rêves sont souvent plus libres que l’inspiration forcée.

On utilise l’état hypnotique pour obtenir le meilleur des deux états:
L’imagination des rêves et le contrôle du processus créatif éveillé.

Le script de la séance

Kaa et Mowgli font de l'hypnose
Avant de commencer, je souhaiterais que vous trouviez en vous un lieu qui représente la sécurité, un refuge où vous vous sentez bien.

Vous allez fixer un point, de votre choix, et ne pas le quitter des yeux.

Tout en continuant à fixer le point, vous allez prendre conscience de trois objets présents dans votre champ visuel.

Tout en continuant à fixer le point, vous allez prendre conscience de trois éléments sonores, extérieurs ou intérieurs, comme votre respiration par exemple.

Tout en continuant à fixer le point, vous allez prendre conscience de trois éléments de ressenti corporel. Par exemple, comment sont vos jambes, vos bras, vos muscles sont-ils contractés ou détendus ? Sentez-vous votre ventre gonfler et dégonfler avec la respiration ?

Tout en continuant à fixer le point, vous allez prendre conscience de deux objets présents dans votre champ visuel.

Tout en continuant à fixer le point, vous allez prendre conscience de deux éléments sonores.

Tout en continuant à fixer le point, vous allez prendre conscience de deux éléments de ressenti corporel.

Si vous souhaitez fermer les yeux vous pouvez le faire à tout moment.

Prenez conscience d’un élément dans votre champ visuel. Si vos yeux sont fermés, voyez le par imagination.

Prenez conscience de d’un élément sonore.

Prenez conscience d’un élément de ressenti corporel.

Vous partez maintenant vers votre lieu refuge.

Comment sont les couleurs ?

Comment sont les sons ?

Comment sont vos sensations corporelles ?

Nous allons approfondir.
Je vais compter de 5 jusqu’à 1 et nous allons monter, ou descendre vers le fond.

5, je suis dans mon refuge, de plus en plus et de mieux en mieux

4, je descend de plus en plus profond. Je suis déjà loin.

3, Je me sens bien. Je me sens de mieux en mieux.

2, Je me détends de plus en plus et de mieux en mieux.

Quand je dirai 1, je me laisserai complètement partir.
1. Je suis totalement bien et en sécurité.


Je vais maintenant parler à votre subconscient.
Vous allez accéder à votre magasin des ressources et des apprentissages.

Voyez votre magasin. Il contient toutes vos ressources et toutes vos facultés d’apprentissage.

Vous allez vous rendre au rayon de l’inspiration et de l’imagination.
Prenez vous ressources d’imagination et remplissez vos sacs et vos caddies.

Maintenant imaginez votre histoire, (votre musique, votre dessin, votre film…).
Regardez vos personnages, votre décor.

Vos personnages sont en train de parler, que disent-ils ?

Ils ressentent des émotions, est-ce que vous pouvez les ressentir ?

Que va-t-il se passer ? Regardez vos personnages, ils vivent votre histoire.


Lorsque vous le souhaiterez, vous pourrez revenir tranquillement à votre quotidien.

Je vais compter de 1 à 5.
Quand je serai à 5, vous reviendrez ici et maintenant, à l’état éveillé.

1, je reviens tranquillement.

2, je reviens de plus en plus.

3, je ramène avec moi mon histoire, mes personnages, mon imaginaire.

4, lorsque je dirai 5, je serai éveillé. Je peux déjà ouvrir les yeux à tout moment.

5, je m’éveille, j’ouvre les yeux quand c’est le bon moment.

Comment s’est passé cette séance ?


Hallucination Hypnotique

Exemple: Se transformer en oiseau et voler dans le ciel.
Apprendre leur langage et voler avec eux.


Est-ce que l’hypnose fonctionne à tous les coups ? par Stéphane Meer

Le succès de l’hypnose n’est jamais garanti.
Il faut être très honnête avec les gens.

La réussite dépend de trois paramètres:

1/ La sensibilité individuelle de chacun

C’est la faculté que nous avons à accéder à l’état de « rêverie’, entre veille et sommeil, comme un rêve éveillé.

Notez, par exemple, que les enfants sont en état hypnotique presque tout le temps quand ils jouent.
Ils prennent des jouets, des poupées et ils sont en hallucination hypnotique, les jouets sont des personnages vivants dans leur imaginaire.
Certains adultes gardent cette faculté, d’autres la perdent en partie…

2/ La volonté

L’hypnose ne peut pas surpasser la volonté.
Si une personne ne veut pas changer, l’hypnose ne peut pas forcer le barrage.
Il faut être convaincu du bienfait de l’objectif pour que cela fonctionne.

3/ Les étages multiples

Souvent, très souvent, le problème visible en cache un autre, qui en cache un autre, etc.
Voyez cela comme un barrage qui empêche la rivière de couler.
On fait sauter un barrage, mais s’il y en a un plus haut, l’eau ne coulera pas.
Tant que tous les obstacles ne sont pas dégagés, la rivière est à sec.
Cela peut être décourageant si l’on attend des résultats rapides et spectaculaires.

L’hypnose ne peut pas tout mais n’a aucun effet secondaire indésirable, contrairement aux médicaments et aux thérapies longues.
Au pire vous avez fait une pause relaxante, ce qui est déjà positif.

Est-ce que l’hypnose est une thérapie faible ?

Regardez cette vidéo.
Dans cet hôpital, des patients se font opérer des yeux sous hypnose.
C’est tellement impressionnant que l’efficacité n’est plus en doute.

6 réponses à Méditation et Hypnose de Création

  1. admin dit :

    Merci Gabriel.
    C’est très bien exprimé.
    Je suis heureux de me sentir utile et de pouvoir aider les autres à vivre une vie plus riche.

  2. Gabriel dit :

    Ayant participé à des séances de méditations sous la direction de Stéphane, je peux garantir que ça fait un bien fou ! On se sent comme « rechargé » à l’issue de la séance, et, ce n’est pas rien, c’est très efficace pour retrouver le sommeil et parer au coups de stress.
    Quant à l’hypnose, c’est également très efficace pour retrouver un désir bridé par la peur ou le stress d’un quotidien incertain, et recouvrer ainsi une volonté plus déterminée.
    Ces séances sont conduites avec une parfaite bienveillance, je ne saurais que les recommander !

  3. admin dit :

    Et ça diminuerait également les déprimes et les dépressions…

  4. Daniele dit :

    C’est hyper important de savoir quoi faire quand on a un coup de stress. on devrait apprendre ça à l’école.

  5. admin dit :

    Bonjour Sami,

    Oui, bien sûr.

    Le mieux est de nous parler au téléphone.
    Mon numéro est le 06 13 87 43 59
    Stéphane

  6. Laghdiri samira ou emmanuelle dit :

    Bonjour, je suis une artiste , j’ai quelques spasmes et je penses que c’est dû à des blocages , j’aurais besoin de séances d’hypnose pour lâcher prise et faire les bons choix .
    Si vous pouviez me proposer un créneau .
    De plus je suis intéressée par la MAO, création musicale , et le théâtre.
    Est-ce possible de suivre la formation Mao en juin?
    Merci,
    artistiquement, amicale…
    sami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.