forest gump

La construction d’un long métrage, ou d’une histoire en général, s’appuie sur trois piliers:

1/ L’arc du personnage

Une histoire doit aller d’un point A à un point B.

Plus la distance est grande, plus intéressante est l’histoire.

Si les personnages n’ont pas évolué à la fin du film, pourquoi être resté tout ce temps à les regarder ?

On parle de +/-.  Si on part dans le négatif, on aboutit à du positif, et inversement.

2/ Le monde d’avant, le monde d’après

La structure en trois actes nous permet d’avoir:

  • Le monde d’avant. Il a ses défauts, mais il fonctionne.
  • Le monde instable. Le monde d’avant ne convient plus. On cherche.
  • Le monde d’après. Un nouvel équilibre est trouvé. Si l’arc est positif, alors le monde d’après est meilleur que le monde d’avant.

luke skywalker

3/ La succession d’archétypes

  • L’orphelin
  • Le vagabond
  • Le guerrier
  • Le martyr (altruiste)