Comédien de doublage, certification RNCP

Diplôme d'état de comédien de doublage

Diplôme certifié par l’état de comédien de doublage

DESCRIPTION MÉTIER :

1) Désignation du métier et des fonctions :

  • Comédien.ne de doublage
  • Comédien.ne voix off

2) Description des activités

Le comédien de doublage intervient lors de l’enregistrement de bandes sons liées à des contenus  sonorisés et/ou audiovisuels tels que des films d’animation, des documentaires et des publicités, et sur le doublage en français de contenus internationaux amenés à être diffusés, films et séries. Il intervient également pour la réalisation de contenus audio tels que des livres audio ou des publicités radio. Le comédien de doublage est d’abord un/une comédien(ne) professionnel(le) qui maîtrise les techniques du jeu théâtral, qui sait interpréter un rôle et proposer une palette variée de voix adaptées à différents types de productions. Le doublage permet aussi d’exprimer un potentiel théâtral et une créativité sans être exposé au regard de l’autre. En ce sens certains comédiens vont exceller dans le doublage et se révéler beaucoup plus à l’aise dans cet exercice que sur des scènes. Les compétences requises sont, par voie de conséquence, différentes. Dans le cadre d’une publicité, le comédien de doublage sait suivre les indications du réalisateur ou du directeur artistique pour interpréter son texte en utilisant sa voix. Il peut aller jusqu’à composer un personnage original pour un film d’animation. Il maîtrise également les aspects techniques liés à l’enregistrement en studio tels que l’écoute sur casque et l’utilisation du microphone. Le comédien de doublage travaille en tant qu’intermittent du spectacle ou en indépendant pour des sociétés de production audiovisuelle. Il est en relation avec des agents et des directeurs de casting et participe régulièrement à des castings pour de nouveaux projets qu’il prépare afin d’obtenir les rôles qu’il souhaite en fonction de son projet artistique et des opportunités qu’il pourra rencontrer. Ses principales activités sont les suivantes :

  • Il (elle) recherche et sélectionne des projets et des productions en fonction des doublages à réaliser
  • Il (elle) prépare des auditions, effectue des recherches sur des productions, des films, des productions pour valider des profils recherchés
  • Il (elle) s’entraine à la diction de textes, à des jeux de rôles en fonction caractéristiques des personnages à doubler
  • Il (elle) négocie des conditions de réalisation de doublages en fonction de la charge de travail estimée, des possibilités et moyens de productions
  • Il (elle) prépare des rôles en vue d’enregistrements, utilise des techniques de comédiens pour entrer dans la peau de personnages
  • Il (elle) prépare et échauffe sa voix pour des enregistrements, réalise des doublages en lien avec des images animées
  • Il (elle) retravaille des prises en fonction des rendus et des attentes de producteurs et de techniciens
  • Il (elle) gère sa carrière de comédien en doublage, valorise son expérience, élabore un book et gère les projets en lien avec son agent
  • Il (elle) développe son niveau de maitrise des techniques vocales pour augmenter le spectre de doublages possibles
  • Il (elle) assure la gestion de son activité en fonction de son statut et de ses objectifs

 

3) Fiche(s) ROME la ou les plus proches

L1203 : Art dramatique

 

4) Cadres d’exercice les plus fréquents

  1. Secteur d’activité et taille des entreprises ou services employeurs

Le comédien de doublage exerce généralement son activité sous le statut de salarié intermittent du spectacle.

Il effectue son activité dans des :

  • studio d’enregistrement
  • société de production audiovisuelle
  • sociétés de production cinématographique
  • plateau de télévision
  1. Responsabilité et autonomie caractérisant les postes ciblés

Le comédien de doublage travaille sous la direction d’un directeur artistique. Parfois, dans le cas d’un film de cinéma, il peut travailler sous la direction d’un réalisateur metteur en scène. Le choix du comédien est fait par le chef de projet représentant la chaine de télévision à travers un casting. Le comédien de doublage est encadré dans son travail par un technicien du son qui peut lui donner des indications sur le rendu technique de sa prestation du point de vue de l’enregistrement.

La création de voix, en fonction du, ou des, personnages est sous la responsabilité du comédien. Il peut recevoir des indications mais il est la source des propositions. Dans de nombreuses séries, la voix française a changé la perception que le public avait du personnage. Comme JR EWING dans Dallas, ou Tony Curtis dans Amicalement Vôtre. L’évolution du doublage va vers une autonomie grandissante du comédien.

cours de doublage

LE SECTEUR ET LES DEBOUCHES :

Le métier du doublage n’a cessé de s’accélérer.
La multiplication des chaines et l’apparition de nouveaux réseaux comme netflix ont revu les budgets à la baisse et les cadences à la hausse.
Les progrès techniques ont permis de travailler en « track », c’est-à-dire un comédien à la fois. Cette exigence est très éprouvante pour le comédien et demande une technique poussée. En effet, les scènes sont jouées sans réplique, « dans le vide ». L’acteur lit la rythmo et imagine le jeu de ses interlocuteurs qui ne sont pas physiquement présents.

La concurrence de pays à coût faible, comme la Belgique, le Maroc et le Canada, mettent la pression sur les cadences d’enregistrement.

La porte d’entrée, qui permettait à des débutants de se former sur le tas, s’est refermée.
Plus le temps de former des nouveaux, plus de droit à l’erreur, le métier se concentre sur un noyau de professionnels ultra qualifiés et prêts à l’emploi.

Jamais les organismes de formation n’ont été aussi indispensables.

Auparavant, on disait qu’une formation était inutile, parce qu’on apprenait en faisant.
Aujourd’hui, seul un comédien hyper bien formé a une chance d’intégrer les plateaux aux cadences impitoyables.

Ce métier va demander un niveau technique de plus en plus élevé.
Les cadences vont continuer de s’accélérer au fil du développement des distributeurs de type netflix.
Les organismes de formation vont devoir faire un enseignement de très haut niveau, très sélectif, très complet et en contact permanent avec les directeurs artistiques en activité.

cours de doublage

RELATION AVEC LES ENTREPRISES :

Chaque année, Studio Capitale Enseignement fait évoluer ses formations afin qu’elles répondent aux besoins du marché de l’emploi. Grâce au conseil de perfectionnement, Studio Capitale Enseignement travaille en étroite collaboration avec ses entreprises partenaires, comme MFP, France Télévision, TVS, Titra-Films. Ces échanges permanents permettent à notre organisme de formation de proposer une pédagogie et des formations innovantes.

cours de doublage

VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPÉRIENCE (VAE) :

VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPÉRIENCE (VAE)

1) Description de la procédure de VAE

Phase 1 : Dépôt d’un dossier de recevabilité (livret 1).
Après que la faisabilité de votre dossier ait été étudiée, Studio Capitaleremet un livret de recevabilité au candidat (Livret 1), document support, qui permettra la vérification des conditions administratives requises et le lien direct entre l’expérience du candidat et le référentiel du diplôme.
Le Livret 1 retrace les points suivants :
– Le parcours professionnel du candidat et les activités qu’il a exercées
– Le parcours de formation du candidat
– Les justificatifs (bulletins de salaire, contrat de travail…) du candidat

Phase 2 : Elaboration du livret 2.
Après notification de recevabilité positive reçut par le candidat qui reconnait son aptitude à valider ses acquis, il peut passer à l’étape suivante : la constitution du Livret 2. Il s’agit du dossier via lequel le candidat prouvera avoir acquis les compétences exigées par le référentiel du diplôme. Ce Livret 2 sera remis par Studio Capitale Enseignement et accompagnera la notification de recevabilité.
La démarche consiste à rassembler différents modes de preuves destinées à décrire et démontrer l’expérience acquise dans la vie professionnelle et personnelle et son lien direct avec le contenu du titre ou diplôme visé. Ce travail s’effectue en deux temps et à partir du Livret 2 transmis par Studio Capitale Enseignement.
Le livret 2 comporte ainsi :
– L’analyse des situations de travail significatives du niveau de développement des acquis par rapport à la certification visée.
– L’argumentation sur les apprentissages effectués en situation de travail (professionnel ou non) qui ont permis de construire les compétences, les aptitudes et des connaissances d’une autre façon que par la formation.

A noter :
Le candidat peut bénéficier d’un accompagnement (facultatif) par un organisme de son choix.
Il s’agit d’une aide méthodologique, avec un conseiller ayant pour objectif de soutenir la présentation et l’explicitation du Livret 2, d’aider le candidat à cibler et formaliser ses arguments.
L’accompagnement alterne généralement des entretiens individuels, des phases de travail collectives et personnelles.

Phase 3 : L’entretien
L’entretien permet au jury :
• de compléter sa connaissance du parcours du candidat et de s’appuyer sur d’autres critères d’évaluation que le seul dossier
• d’éclairer les points, flous, imprécis, prêtant à mauvaise compréhension du dossier
• d’amener le candidat à approfondir la description et l’analyse de ses activités
• et/ou d’aller plus loin que le dossier dans la mise en relation avec les référentiels du diplôme demandé
• et de conforter ainsi les preuves de la maîtrise des compétences, de leur lien réel avec le diplôme et de la capacité à mobiliser les connaissances nécessaires pour mettre en œuvre les compétences que le diplôme
vise

Seul le jury VAE valide l’expérience du candidat. Il peut délivrer le diplôme en partie ou dans sa totalité.

2) Préciser les conditions de recevabilité de la demande des candidats

La Validation des Acquis de l’Expérience – V.A.E. – est la possibilité d’obtenir un diplôme inscrit au Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP).

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Remarque : le candidat ne peut déposer qu’une seule demande, pendant la même année civile, pour le même diplôme et trois demandes maximum pendant la même année civile, pour des titres ou diplômes différents.

3) Donner quelques exemples de preuves sur lesquelles se base le jury, au regard des compétences décrites (fiche 7)

Toutes les preuves permettant au jury de valider les compétences requises sont admises et notamment :
– Attestations professionnelles (certificats, contrats de travail, lettres de recommandations, … Toutes pièces apportant des preuves officielles des activités du candidat)
– Dossier professionnel relatif à l’activité
– Dossier de travaux personnels : fournir au moins une vidéo présentant un doublage.

Le dossier sera soumis à un jury composé de professionnels qui se réunit à Studio Capitale Enseignement.
Il prend sa décision à partir d’une expertise du dossier du candidat et d’un entretien.

4) En cas de validation partielle

A. Indiquer les composantes de la certification

Domaine de compétences Préparer des auditions de comédiens de doublage
Compétences associées évaluées

• Evaluer l’intérêt d’une production à partir d’informations sur un projet de film, de pièce, de documentaire, etc.
• Rechercher des informations liée à une production (attentes, profils de comédiens recherchés, modalités de castings, les plannings, etc.)
• Valider l’intérêt de participer à des castings en fonction du projet artistique,
• Evaluer en relation avec son agent l’intérêt de projets de doublages
• Récupérer des informations sur des déroulements de castings, les textes à préparer, etc.
• Rechercher des informations sur des comédiens se présentant à des castings,
• Rechercher des connexions avec des producteurs, des professionnels présents dans des projets
• Analyser des informations sur un rôle, sur une production, sur des attentes concernant un doublage
• Préparer sa voix pour des castings, s’approprier un rôle, un personnage, son environnement
• Se présenter lors d’une audition, être à l’écoute des remarques du jury, etc.
• Utiliser des techniques de gestion et de contrôle de son niveau de stress
• Travailler la vois et la respiration pour gommer toute trace de stress lors d’auditions
• Comprendre le rôle qui est demandé pour l’audition, les attentes des producteurs
• Analyser des images pour chercher à adopter le type de voix le plus adapté aux images,
• Rechercher des moyens de personnaliser la prestation, d’ajouter de la créativité en fonction du rôle à jouer/doubler
• Pendant l’entretien d’audition, écouter et comprendre les demandes du jury
• Proposer des alternatives selon les indications du jury pour améliorer la prestation et obtenir le rôle
• A partir de remarques, repositionner sa voix, proposer des modulations, marquer les intonations, etc.
• Identifier suite au passage d’une audition ce qui s’est bien déroulé et ce qu’il y aura à améliorer dans les prestations futures

Domaine de compétences S’imprégner des caractéristiques de personnages, apprendre et préparer des textes pour des enregistrements
Compétences associées évaluées

• Echanger avec un réalisateur pour comprendre le rôle demandé,
• Ecouter les indications de la production, fournies par le réalisateur ou par le directeur artistique,
• Lire et analyser le texte, comprendre son sens et identifier les enjeux de rôles
• Rechercher des interprétations théâtrales, échanger avec le réalisateur pour valider des interprétations
• A partir de la compréhension du texte, faire des annotations, repérer les mots, les phrases et les passages importants pour des interprétations
• Utiliser des techniques d’apprentissage de textes, s’entraîner et répéter le texte à voix haute
• Participer aux répétitions, prendre en compte les demandes du réalisateur par rapport à l’interprétation théâtrale, suivre des indications de jeu.
• Faire des propositions créatives avec une palette de voix variée, proposer différentes interprétations.
• Utiliser des techniques de jeu théâtral pour composer le jeu d’un personnage
• Analyser la psychologie de personnages pour la refléter dans la voix
• Traduire la psychologie, les émotions d’un personnage par la voix
• Identifier les critères de réussite de rôles d’enregistrements et de doublages

Domaine de compétences Réaliser des enregistrements de doublages en studio
Compétences associées évaluées

• Echauffer sa voix, effectuer les exercices adaptés pour des enregistrements
• Se préparer physiquement et mentalement à des rôles, se glisser dans la peau de personnages
• Effectuer les tests sur des prises de son, accompagner les techniciens dans les réglages et les paramétrages
• Echanger et communiquer avec des équipes et des techniciens audio pour obtenir des rendus attendus
• Identifier les outils d’enregistrement et de prise de son du studio (logiciels, time-code, l’acoustique de la cabine…
• Maitriser le réglage de son retour casque, adapter son positionnement à des configurations de studios
• Savoir jouer avec la distance par rapport au microphone afin d’obtenir un confort d’écoute optimal
• Interpréter le texte de manière synchronisée avec l’image.
• Suivre et respecter le rythme imposé par le réalisateur et/ou suivre les lèvres de son personnage (dans le cas d’un doublage).
• Respecter les directives de jeu du réalisateur pendant tout l’enregistrement
• Respecter des choix et des indications définies lors des répétitions
• Prendre le temps de comprendre les remarques et limiter le nombre de prises
• Jouer des scènes à plusieurs personnages en travaillant en équipe avec plusieurs comédiens.
• Respecter la synchronisation à l’image tout en jouant pleinement son rôle
• Préparer un rôle pour un enregistrement, apprendre et connaitre le texte
• Etre capable de rester dans la peau d’un personnage pendant toute la durée d’une séance d’enregistrement
• Ecouter des rendus et des résultats d’enregistrements et de doublages
• Valider des qualités d’enregistrements et des satisfactions de producteurs

Domaine de compétences Progresser dans sa pratique professionnelle et assurer la réussite d’une carrière de comédien de doublage
Compétences associées évaluées

• Identifier et sélectionner des axes de progression de sa pratique professionnelle pour améliorer la maitrise de sa voix
• Sélectionner des professionnels pour travailler à l’acquisition de techniques vocales et théâtrales spécifiques
• Identifier les principaux acteurs de la production audiovisuelle, en France et à l’international pour des productions internationales
• Se spécialiser sur des types de rôles et des prestations de doublages en fonction de marchés ciblés
• Intégrer des réseaux professionnels et artistiques pour être informé de projets
• Entretenir des réseaux professionnels pour être sollicité sur des projets
• Collaborer avec des agents et des directeurs de casting.
• Définir le cadre et les conditions de collaborations avec un agent
• Evaluer les apports et les services proposés, négocier des rémunérations
• Réaliser des books et des supports de promotion de son activité
• Mettre en ligne et animer un site Internet en lien avec son activité
• Sélectionner des extraits représentatifs des types de rôles susceptibles d’être joués/doublés
• Illustrer par des choix d’extraits le panel de rôles susceptible d’être doublés, la capacité à traduire des émotions, etc.
• Préparer un discours d’accompagnement d’une bande démo à utiliser lors d’auditions et de rendez-vous avec des employeurs/ recruteurs
• Gérer sa présence sur les réseaux sociaux, communiquer sur des doublages réalisés en fonction des droits
• Négocier des cachets pour des prestations de comédien de doublage
• Gérer les obligations comptables et administratives liées à l’activité
• Gérer son activité pour bénéficier des droits et statuts d’intermittent du spectacle
• Programmer et planifier des missions, anticiper des besoins d’activités pour assurer une rémunération et un chiffre d’affaire
• Découvrir de nouvelles techniques d’enregistrement en studio ou en home studio,
• Suivre les tendances artistiques en termes de jeu théâtral pour la publicité, les films d’animation ou les jeux vidéo

B. Préconisations que donnera le jury pour l’obtention de la certification dans sa totalité

Les préconisations précisent les attentes du jury concernant le contenu du dossier complémentaire de validation.
Ces préconisations concernent la ou les façons dont le candidat peut faire la démonstration de l’atteinte des acquis repérés manquants.
Elles peuvent porter sur :
– un complément de description des activités,
– un complément d’expérience professionnelle,
– une ou des formations à suivre, et prévoir un deuxième entretien.

Les préconisations permettent de guider le candidat dans la suite de sa démarche de VAE.

C. Durée de la validation partielle

En cas de validation partielle, le jury de validation se réunira de nouveau pour une seconde audition à l’occasion de laquelle le candidat pourra être conduit à soutenir son travail d’approfondissement.

Les commentaires sont fermés.